Carbon agri, un second appel à projet attendu pour l’automne

La filière d’élevage de ruminants a été la première à s’insérer dans le label bas-carbone lancé par le gouvernement le 23 avril 2019. 391 éleveurs sont partis dans l’aventure pour une économie de plus de 70 000 tonnes de carbone. Le point avec Jean-Baptiste Dollé, chef du service environnement à l’Institut de l’élevage, Idele.
Le secteur de l'élevage était déjà fortement impliqué dans la réduction de son empreinte sur le climat avec les programmes Ferme laitière bas carbone et Beef carbon. Avec le label bas-carbone, la filière ruminants renforce sa démarche. C’est le premier secteur agricole à s’emparer de la valorisation permise par le label lancé par le ministère de la transition écologique en avril 2019. La méthode de calcul est actée et les premiers projets démarrent. Jean-Baptiste Dollé, chef du service environnement à l’Institut de l’élevage (Idele), nous explique la suite du dispositif

Référence agro : Où en êtes-vous du label bas-carbone ?

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil