Carbone agricole, huit start-up créent une interprofession

Huit start-up du secteur de la finance carbone se sont réunies pour lancer une interprofession du carbone agricole. Alors que le sujet prend de l'ampleur, l'objectif de ces structures est avant tout d'éviter le double comptage des tonnes de carbone dans leurs programmes respectifs. Les plus gros acteurs, type France Carbon Agri Association, sont appelés à les rejoindre.
Mag en ligne ; interprofession
La recherche d'itinéraires culturaux innovants, compétitifs et durables, exige de croiser les expertises des fournisseurs de solutions et celles des distributeurs, au niveau local.
Des entreprises émettrices de gaz à effet de serre d'un côté, des agriculteurs qui stockent du carbone et souhaitent voir ces efforts récompenser, de l'autre : voilà une des équations majeures du moment. Pour servir d'intermédiaires entre ces deux mondes, de nombreuses structures se sont créées. Huit d'entre elles ont annoncé, le 27 avril, avoir lancé Climate agriculture alliance, une interprofession du carbone agricole. « Nous nous connaissons tous depuis un certain temps et nous partageons de nombreuses convictions communes, notamment sur l'importance des financements pour l'agriculture régénérative », explique Étienne Variot, co-fondateur de Rize. La start-up…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil