Carbone dans les sols, l’Inrae et Planet A construisent un indicateur

Créer un indicateur, à l'échelle mondiale, pour mesurer le carbone stocké dans les sols agricoles : c'est l'objectif du projet Soccrop, porté par l'Inrae et le collectif Planet A. Celui-ci sera construit notamment à partir de données satellitaires analysant la durée de couverture des sols. L'outil devrait être mis à disposition du secteur agricole début 2022.
La parcelle de tournesol 4.0
La mesure du carbone stocké dans les sols est au cœur de plusieurs programmes de recherche. Après l'initiative de Sols vivants en fin d'année dernière, c'est au tour de l'Inrae et du collectif Planet A de présenter leurs ambitions en la matière. Objectif des deux structures : créer un indicateur mondial d'évolution du stock de carbone dans les sols agricoles. « Nous entendons renouveler l'approche du bilan carbone dans les sols, résume Jean-François Soussana, vice-président de l'Inrae et expert du Giec, lors d'une visio-conférence organisée le 9 avril. Nous butons encore sur la méconnaissance de l'évolution de…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil