Cédric Benoist, AGPB : « Au printemps, nous pourrions manquer d’engrais »

À l’occasion de la conférence de presse de rentrée organisée le 8 septembre par l’AGPB, Référence Agro s’est entretenu avec Cédric Benoist, secrétaire général adjoint de l'AGPB, chargé du dossier engrais. Ce dernier s’est montré inquiet quant aux disponibilités pour la campagne 2023.
Cédric Benoist ; AGPB ; engrais
Référence Agro : Quelle est la couverture actuelle des organismes stockeurs et des agriculteurs en engrais ? Cédric Benoist : Les achats de morte-saison sont retardés de deux mois. Alors que la couverture devrait, en septembre, être de 60 %, elle n’est que de 40 % environ. Les agriculteurs ne savent plus ce qu’ils doivent faire, certains se sont couverts mais d’autres ont préféré attendre, et courent aujourd’hui le risque de ne plus pouvoir s’approvisionner. La gestion de la volatilité et des risques économiques est un métier nouveau, et les organismes stockeurs doivent proposer des solutions et formations. R.A. :…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil