CEPP, taux de couverture des obligations de 38,6 % en 2020

Le dispositif des CEPP, les certificats d’économie de produits phytosanitaires, commence à prendre de l’ampleur. Le bilan des actions déclarées pour 2020, publié le 9 septembre par le ministère de l’Agriculture, révèle que le taux de couverture des obligations atteint 38,6 % sur cette année. Le biocontrôle et les variétés résistantes restent à la tête des actions les plus plébiscitées.
biocontrôle, vigne
Le ministère chargé de l’Agriculture a publié au Bulletin officiel du 9 septembre 2021 le bilan, pour 2020, de la mise en œuvre du dispositif de certificats d’économie de produits phytosanitaires (CEPP). Au moment de la publication de ce bilan, 1 067 entreprises étaient engagées dans le dispositif, avec des obligations à respecter sur l’année 2020, pour un total de 16,6 millions d’obligations de certificats à atteindre en 2021 par la mise en place d’actions standardisées. “Depuis 2018, des contrôles sont réalisés par les services régionaux de l’alimentation des directions régionales de l’alimentation et…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil