Céréales : hausse des surfaces estimée à 9,4 Mha

Les dernières estimations d’Agreste, en date du 21 mai, tablent sur une hausse des surfaces de céréales de 3,6 % cette année en France, pour atteindre 9,4 Mha. Et ce, après trois campagnes de recul.

La sole de blé tendre progresserait de 2,9 % (5,02 Mha), celle d’orges de 7,9 % alors que celle de blé dur serait en baisse de 10,6 %. Le maïs est annoncé en hausse : + 4,9 % pour le maïs grain et stabilité pour le maïs fourrage.

Comme prévu, les surfaces d’oléagineux sont, elles, en net recul : de 10,3 %. En cause, une baisse de 19,1 % des hectares de colza : 25,8 % dans le Centre, 39,6 % en Auvergne et 44,9 % en Bourgogne. Le tournesol gagne du terrain, avec une progression de 9,9 %, à 607 000 ha. Hausse également pour le soja : + 6,6 % à 164 000 ha.

La sole de protéagineux augmente de 3,7 %, à 236 000 ha. Les surfaces de féveroles progresseraient de 4,3 % et celles de pois protéagineux de 3,6 % mais seraient inférieures respectivement de 20,3 % et 5,2 % à la moyenne 2014-2018.

Les pommes de terre progressent pour la quatrième année consécutive, + 2,5 % à 149 000 ha.
Les surfaces de betteraves industrielles sont en baisse de 6,3 % à 455 000 ha. Un recul expliqué avant tout par la baisse des cours européens et mondiaux du sucre.
Au total, la surface consacrée aux grandes cultures est en légère hausse, + 0,5 %, à 12,2 Mha.

Autres articles du fil