Cérébeauce fait le pari du sarrasin en dérobée

Dans la Beauce, le négoce Cérébeauce accompagne une dizaine de clients dans la production de sarrasin en dérobée. Cette culture, peu gourmande en intrants, et peu soumise aux maladies bénéficie en plus d’un intérêt du grand public car elle est sans gluten.
sarrasin ; cérébeauce
Cela fait quelques années que Paul Coisnon, dirigeant du négoce Cérébeauce, collecte le sarrasin produit en dérobée par une dizaine d’apporteurs. « Le but est de faire une deuxième culture, derrière le blé dur que l’on récolte souvent tôt, au mois de juillet, et les orges de printemps que l’on plante en hiver pour gagner trois semaines, explique-t-il. Cela permet d’apporter un revenu supplémentaire, et de capter du carbone en gardant les sols couverts un maximum de temps dans le cycle. »

Le sarrasin ne nécessite que peu d’intrants

Les terres de Beauce offrent des possibilités plus rémunératrices pour les…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

EMC2 valorise son capital social

9 décembre 2022
EMC2 a tenu son assemblée générale le 9 décembre. La coopérative a révélé le bilan de la campagne 2021/2022, en forte croissance. Le chiffre d'affaires consolidé du groupe atteint 685 M€, en hausse de 23 %. Le chiffre d'affaires appro, en hausse de 37 %, est à 126 M€, dont 32,4 M€...