Changements indirects d’affectation des sols, Bruxelles définit des critères pour établir les cultures à risque

Un règlement européen publié le 21 mai 2019, détermine les matières premières présentant « un risque élevé d'induire des changements indirects dans l'affectation des sols », avec pour impact un déstockage de carbone conséquent. Deux critères sont retenus :

  • une culture est jugée « à risque » si l'expansion annuelle moyenne de ses surfaces de production, à l'échelle mondiale, est supérieure à 1…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil