Chez Maïsadour, la stratégie carbone pose questions

La valorisation du carbone est au cœur des réflexions des distributeurs agricoles. L’envie de valoriser financièrement des pratiques agricoles plus vertueuses pour le climat ne cache pas les questions que les entreprises se posent sur ce sujet aux nombreuses zones d’ombre. Depuis un an, Maïsadour travaille ce dossier stratégique. Où en est la coopérative ? Réponses avec Fabien Skiba, directeur recherche et innovation du pôle agricole, et Adrien Chassan, responsable innovation et agroécologie.
Maisadour, chassan, skiba
Adrien Chassan, responsable innovation et agroécologie, et Fabien Skiba, directeur recherche et innovation du pôle agricole chez Maïsadour.
Référence agro : Vous avez été retenus dans le cadre de l’appel à projets de l’Ademe pour la réalisation de 30 diagnostics pour les exploitations de moins de cinq ans. Comment allez-vous les réaliser ? Adrien Chassan : Nous allons profiter de la période calme de l’automne pour démarrer les diagnostics. Ils seront réalisés par un alternant ingénieur agronome qui viendra appuyer les conseillers dans un premier temps. Nous en discutons le 8 novembre avec les chefs de région. Nous allons travailler avec les conseillers pour cibler les jeunes agriculteurs à qui proposer ces diagnostics. Lesquels ne s’adressent pour l’heure qu’aux productions…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil