Chez UPL, la division NPP dédiée aux biosolutions prend forme

La division Natural plant protection d’UPL dédiée aux biosolutions est opérationnelle. Ses dirigeants sont venus détailler son organisation et ses ambitions à Séville, le 21 octobre. Objectif : doubler le chiffre d’affaires provenant des solutions alternatives, actuellement de 350 millions de dollars, d’ici à 2026.
UPL biosolutions
Natalie Hummel, responsable de la recherche pour la division NPP d’UPL, Carlos Pellicer, responsable des opérations pour UPL, et Fabio Torretta, responsable des opérations pour la division NPP.
C’est à Séville, le 21 octobre 2021, que les dirigeants d’UPL ont détaillé, lors d’une conférence de presse, l’organisation et la stratégie de la division NPP, Natural plant protection, dédiée aux biosolutions. Le lancement de cette unité du groupe, qui inclut biocontrôle, biostimulants et biofertilisants, avait été dévoilé à Paris, en juin. Depuis, la division s’est structurée et est devenue pleinement opérationnelle.

Doubler le chiffre d’affaires biosolutions d’ici à 2026

L’ambition pour cette nouvelle division NPP n’est pas des moindres : doubler le chiffre d’affaires provenant des biosolutions, actuellement de 350 millions de dollars,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil