Christiane Lambert, FNSEA, « Il y a un vent favorable pour l’agriculture à Bruxelles »

Lambert

Intervenant au congrès de l’AGPM le 24 novembre à Pau, Christiane Lambert a souligné l’avancée de plusieurs dossiers agricoles à l’échelle européenne, précisant même que le directeur adjoint du cabinet de la commission lui avait confié qu’actuellement, « il y a un vent favorable pour l’agriculture à Bruxelles ». « Et c’est vrai, confirme-t-elle. L’agriculture revient ! Un exemple : actuellement, 18 états membres portent, via leurs ambassadeurs, la nécessité de revoir la directive pesticides et son objectif de réduction de 50 % des phytos. Car aujourd’hui, la France et l’Europe mettent un genou à terre. Nous avons besoin de produire. D’ailleurs, le 12 décembre, alors que se tiendra le dernier conseil de la présidence Tchèque, il y aura un débat pour savoir si, aller aussi vite sur la réduction des phytos, est, ou non, une erreur », souligne Christiane Lambert.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil