Climat, le CGAAER plaide pour un conseil individuel aux agriculteurs

Pour le CGAAER, les politiques publiques négligent quelque peu l'adaptation de l'agriculture aux changements climatiques, privilégiant les actions visant l'atténuation du bilan carbone du secteur. L'un des moyens d'inverser la tendance ? Mettre en place un conseil stratégique dédié, à l'échelle des exploitations.
CGAAER
Crédit : Arvalis-Institut du végétal
Le Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux, CGAAER, publie le 15 novembre un rapport intitulé « Évaluation du coût du changement climatique pour les filières agricoles et alimentaires ». Les auteurs y reconnaissent ne pas être en mesure de chiffrer les surcoûts liés à l'adaptation du secteurs aux impacts du climat à l'avenir. Ils livrent toutefois une estimation de l'enveloppe nécessaire pour couvrir les risques liés à ces impacts, de l'ordre de trois milliards d'euros par an, « affectant le modèle économique de la ferme France et sa compétitivité ».

L'atténuation aujourd'hui prioritaire sur…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil