Climat, les recherches génétiques sur la vigne avancent

Pour faire face au changement climatique, à la sécheresse et aux maladies fongiques de la vigne, l’Inrae de Montpellier inaugure un dispositif expérimental testant 279 variétés au Domaine de Pech Rouge dans l’Aude. Objectif : approfondir les connaissances sur la génétique et compléter l’offre variétale dans les zones en déficit hydrique.
L’Unité expérimentale de Pech Rouge de l’Inrae, à Gruissan dans l’Aude s’étend sur 170 hectares et comprend une unité de vinification et des laboratoires d’analyses. « Ici, les travaux de recherche portent sur l’acquisition des connaissances et le développement des innovations en lien avec les défis de la filière vitivinicole, en particulier l’adaptation de la vigne au changement climatique et à la sécheresse, la lutte contre les maladies fongiques et la réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires », a expliqué Hernan Ojeda, ancien directeur du Domaine de Pech Rouge et ingénieur de recherche à l’Institut…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil