Conseil agricole : quelle stratégie prévaut en Angleterre et au Danemark ?

À l’occasion d'une séance dédiée, le 6 avril, au conseil agricole, l’Académie d’agriculture a présenté les voies choisies par les agriculteurs anglais et danois pour se faire conseiller. Si le conseil peut être séparé de la vente des produits phytosanitaires, ce n’est pas toujours le cas. En Angleterre, c’est à l’agriculteur de choisir. Au Danemark, l’état contrôle chaque action des exploitations via de lourds rapports.
conseil agricole ;
« Tout comme en France, l’enjeu, en Angleterre et au Danemark, est de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires. Mais pas seulement, insiste Jérémy Macklin, directeur innovation et technologie chez HL Hutchinson, une société dédiée au conseil agricole, lors d'une présentation, le 6 avril à l’Académie d’agriculture. Alors qu’en Angleterre, l’objectif est de réduire l’impact de ces spécialités sur la biodiversité, au Danemark, la préservation de la qualité des eaux souterraines reste une priorité. Ceci passe aussi par la formation des agriculteurs et des techniciens amenés à prodiguer des conseils. »

Conseil et/ou vente : les agriculteurs anglais…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil