Contrat d’objectifs et de performance, les chambres et l’État enfin d’accord

Mieux vaut tard que jamais ! Deux ans après l'entrée en vigueur de leur plan stratégique 2019-2025, les chambres d'agriculture ont signé, le 25 novembre, leur contrat d'objectifs et de performance, avec l'État. Le document lie la mise en œuvre d'obligations à l'attribution de moyens financiers. Quant à l'État, il s'engage à stabiliser les moyens financiers du réseau jusqu'à 2025.
COP
Julien Denormandie, le ministre de l'Agriculture, et Sébastien Windsor, le président de l'APCA, ont signé le 25 novembre un contrat d'objectifs et de performance.
L'impatience des chambres d'agriculture avait bien été relayée à la rentrée par leur président, Sébastien Windsor, qui s'agaçait que le contrat d'objectifs et de performance portant la vision de l'APCA à horizon 2025, ne soit toujours pas signé. C'est désormais chose faite ! Le 25 novembre, les 103 présidents des chambres d'agriculture ont signé leur premier COP, qu'ils ont adopté à l'unanimité, avec l'État, représenté par le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie. Le document précise les « ambitions et objectifs partagés » par les deux parties prenantes.

Des financements conditionnés

Ce COP doit accompagner…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil