Contrôle des utilisations phytos, des taux de non-conformité stables en 2021

La direction générale de l’alimentation a publié le bilan de ses plans de surveillance et de contrôle réalisés en 2021. Le taux de non-conformité relatif aux résidus de produits phytosanitaires se révèle stable, essentiellement dû à des pollutions environnementales et à de mauvaises pratiques.
BASF ; non-conformité
Le bilan des plans de surveillance et de contrôle (PSPC) mis en œuvre par la direction générale de l’alimentation (DGAL) en 2021 a été publié au BO du ministère chargé de l’Agriculture du 17 novembre 2022. Concernant les résidus de produits phytosanitaires en production primaire végétale, les taux de non-conformité (substance active non autorisée et/ou dépassement de LMR) restent dans le même ordre de grandeur que les années passées. Pour le plan de surveillance (échantillonnage représentatif de la production surveillée, prélèvements réalisés de façon aléatoire), ce taux de non-conformité s’élève à 14,3 %, contre 16,7 % en…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil