Coopérative de Beton-Bazoches : priorité à la stabilité et à l’indépendance

Dans quelques mois, Jean-René Thiault cédera son poste de directeur général de Beton-Bazoches, après près de 30 ans d’exercice. Plusieurs cadres en feront de même. Un challenge pour la coopérative de Seine-et-Marne qui connaît une grande stabilité dans ses tandems président/directeur depuis plus de 90 ans. L’objectif : conserver la proximité avec ses 165 adhérents tout en augmentant les capacités de stockage pour répondre aux marchés en croissance.
Jean-René Thiault et Stéphanie Bernard, respectivement directeur général et président de la Coopérative de Beton-Bazoches.
Un changement de direction n’est jamais une étape facile pour une entreprise, surtout quand son dirigeant est en poste depuis plusieurs dizaines d’années. C’est le cas de la coopérative de Beton-Bazoches, en Seine-et-Marne. Jean-René Thiault, 67 ans et directeur de la coopérative depuis 1992 devrait partir à la retraite cette année. « Il n’est pas pressé de partir, plaisante la présidente Stéphanie Bernard. Il assurera le tuilage avec son successeur. Cela constituera un vrai tournant pour la coopérative, car nos adhérents ont souvent affaire à lui. »

Bien amorcer le changement

Plusieurs cadres, qui ont fait toute leur carrière dans…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil