Corteva inaugure son 3e centre R&D dédié aux traitements de semences

Forte de ses semences et de ses produits phytosanitaires conventionnels et d’origine naturelle, Corteva Agriscience accroît ses investissements pour faire partie des leaders sur le secteur des traitements de semences. La société a inauguré, le 12 avril 2022, son troisième Centre de technologies d’application des traitements de semences. Situé près de Toulouse, il a pour objectif d’innover sur ce segment de la protection des plantes pour tous les agriculteurs européens.
corteva
Nilceli Fernandes, responsable du Centre de technologies d’application des traitements de semences d’Aussonne, Andre Negreiros, responsable des technologies appliquées aux semences pour la zone EMEA, Igor Teslenko, président de Corteva Agriscience Europe, Prabdeep Bajwa, responsable des traitements de semences pour Corteva Agriscience.
Pari tenu. Corteva Agriscience a inauguré, en temps et en heure, le 12 avril 2022, son troisième Centre de technologies d’application des traitements de semences (CSAT), à Aussonne, près de Toulouse. Ce centre, dont la construction a été annoncée il y a un an, se situe sur le site historique de production de semences Pioneer. Avec un investissement de près de six millions d’euros, Corteva s’offre ici les moyens d’innover en matière de traitements de semences pour l’ensemble des agriculteurs européens. Le groupe, arrivé tardivement sur ce segment de marché, en 2014, compte bien…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil

Yildirim reprend la participation de Rosier, dont Borealis se sépare

30 septembre 2022
Après la vente de son activité azote, qui devrait être cédée à Agrofert pour 810 M€, Borealis se sépare de sa filiale d'engrais minéraux, Rosier. La firme autrichienne a annoncé vendre sa participation de 98,09 %  au groupe turc Yildirim. Les deux groupes ont dévoilé le 26 septembre...