Création d’un fonds de dotation pour préserver la biodiversité cultivée

Huit acteurs issus du secteur des ressources génétiques végétales ont lancé conjointement, le 19 avril, un fonds pour préserver la biodiversité des espèces cultivées. L'interprofession des semences et des plants (Semae), l'Union française des semenciers (UFS) ou le Groupe d'étude et de contrôle des variétés et des semences (Geves) font partie des fondateurs.
Champ de blé tendre. © Jean Weber CC
© Jean Weber CC
Afin de préserver la biodiversité des espèces cultivées et de leurs apparentés sauvages, un fonds de dotation a été créé le 19 avril. Celui-ci est porté par huit organisations : l'Association des créateurs de variétés fourragères (ACVF), le Conservatoire des collections végétales spécialisées (CCVS), le Conservatoire national des plantes, le Groupe d'étude et de contrôle des variétés et des semences (Geves), l'association ProMaïs, l'interprofession des semences et plants (Semae), la…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil