Crédits carbone, Julien Denormandie appelle à consommer français

Alors qu'il s'apprête à porter le sujet au niveau européen dès la semaine prochaine, Julien Denormandie a réuni, le 31 janvier, entreprises, start-up, acteurs de la recherche et du syndicalisme agricole pour insister sur la nécessité de faire monter en puissance le marché français de crédits carbone. Le ministère souhaite donner l'exemple en compensant dès 2022 les émissions de son administration centrale.
Julien Denormandie, relance agricole, crédits carbone
Inciter le plus grand nombre à se tourner vers les crédits carbone agricoles français, pour permettre à la France d'atteindre la neutralité carbone en 2050, mais aussi valoriser économiquement les efforts des agriculteurs. C'était l'objet d'une table ronde, organisée le 31 janvier par le ministre de l'Agriculture, en présence de nombreux acteurs publics et privés. Ce dossier est l'une des priorités de la fin de mandat de Julien Denormandie, aussi bien au niveau national qu'européen, dans le cadre de la présidence française de l'Union européenne. « Mon souci est de lancer des dynamiques et d'atteindre des points…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil