Cristal Union vise une réduction de ses émissions GES de 35 % d’ici à 2030

Devenir leader de la décarbonation dans la filière  betteravière : c'est l'ambition affichée par Cristal Union, dans un communiqué diffusé le 4 mai. Le groupe coopératif se fixe pour objectif de réduire de 35% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030. Près de 34 M€ ont déjà été investis.
Betterave ; eolienne ; haies ; Adama
Après avoir réalisé des efforts entre 2010 et 2020 en diminuant ses émissions de gaz à effet de serre par tonne de betterave de 15,7%, sa consommation d’eau de 57% et d’énergie de 8,2%, le producteur de sucre Cristal Union se fixe un nouvel objectif : réduire ses émissions de GES de 35 % d’ici à 2030 et ainsi économiser au total 265 000 tonnes de CO2.

Investissement de 34 millions d’euros

Pour atteindre son but, Cristal Union a investi 34 millions d’euros dans la transformation de son outil industriel. « Trois projets d’envergure visant à diminuer la part d’énergies…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil