Des essais pour préserver la culture du colza dans les Hauts-de-France 

Noriap, Agrosolutions et RAGT semences ont lancé le projet Secure colza au printemps 2020. L’objectif est de sécuriser l’implantation de cette culture dans la région des Hauts de France. Les premiers enseignements de la plateforme d’essais mettent en avant l’intérêt d’une date de semis très précoce pour notamment contourner la pression des altises adultes.
©Noriap
Le colza, première tête d’assolement des terres séchantes des Hauts de France, ne doit pas être rayé de la carte. C’est en tout cas ce que la coopérative Noriap, en collaboration avec le semencier RAGT et Agrosolutions, souhaite démontrer à ses adhérents au travers de son projet Secure Colza. Au cœur de l’initiative, une plateforme d’essais pour tester différentes pratiques de cultures. Car le constat est là : en deux ans, les surfaces de colza ont baissé de 20 % sur la région. En cause, des conditions sèches au moment du semis et une pression importante des altises. Aujourd’hui, chez Noriap,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil