« Cultiver et protéger autrement » vise une agriculture sans pesticide

Les résultats de l’appel à projet du programme de recherche « Cultiver et protéger autrement » devraient être connus d’ici à l’été. Il ambitionne une agriculture sans aucun pesticide d’ici à 2040. L’Inrae a en charge son animation. Explications avec Florence Jacquet, directrice de recherche à l’Inrae et en charge de la coordination du programme.
conférence
Florence Jacquet, directrice de recherche à l’Inrae.
Arriver au « zéro pesticide » d'ici à 2040 grâce à des innovations de rupture, telle est l’ambition du Programme prioritaire de recherche, PPR, « Cultiver et protéger autrement », lancé par le ministère de la Recherche. Les lauréats devaient être connus fin mars. Pour cause de crise sanitaire, cette date est décalée à la fin juin, voire en septembre. L’objectif : « Le PPR est plus ambitieux que la partie recherche d’Écophyto, insiste Florence Jacquet, directrice de recherche à l’Inrae et en charge de la coordination du PPR. Les projets sont financés sur six ans, avec une dotation plus…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil