Danone défend sa vision de l’agriculture régénératrice

L'aval des filières est à l'origine de l'essor actuel de l'agriculture régénératrice. Un mouvement qui suscite aussi des critiques : opportunisme, business, greenwashing... La directrice du développement durable de Danone a apporté sa vision sur ce mode de production, tel qu'il est promu par la marque, le 11 mai à l'Académie d'agriculture.
Danone
Florence Jeantet, face à l'Académie d'agriculture, le 11 mai 2022.
Invitée par l'Académie d'agriculture de France lors d'un débat public, le 11 mai à Paris, la directrice du développement durable de Danone, Florence Jeantet, a présenté l'engagement de la marque dans l'agriculture régénératrice. Un concept qui connaît un véritable engouement, mais suscite aussi des doutes et des critiques. Interrogé par Référence agro, le président de l'Apad expliquait ainsi, tout récemment, son scepticisme. La prise de parole de Florence Jeantet vient lui apporter, indirectement, quelques réponses.

Un business bénéfique aussi aux agriculteurs

Elle commence par une concession : « l'agriculture régénératrice est bien un business ».…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil