Delphine Batho suspend les financements pour les retenues d’eau

Début octobre, Delphine Batho a demandé aux agences de l’eau de différer l’engagement de moyens financiers pour la réalisation de travaux de création de retenues de substitution, dans l’attente des conclusions de la mission parlementaire sur le sujet. « Une décision inacceptable » pour l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture, APCA, pour qui ce « moratoire va marquer un coup d’arrêt dans la difficile et indispensable mise en œuvre » de ces projets. La FNSEA, Coop de France, Orama et les Jeunes agriculteurs pointent, dans un communiqué commun du 22 octobre, l’incohérence du gouvernement sur le sujet, Stéphane Le Foll ayant indiqué le 16 octobre qu’il voulait « appuyer le financement des ouvrages qui permettent l’amélioration de l’irrigation, (…), de l’efficience hydrique, de la capacité de la régulation (notamment par retenues de substitution) ». Les organisations agricoles demandent à la ministre de l’Ecologie de revenir sur sa décision. Pour Martin Guespereau, directeur de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée- Corse, « cette décision ne remet pas en cause pour l’heure les projets en cours puisque la mission parlementaire ne dépassera pas six mois ».

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *