Denis Beauchamp, Ucal – « En zones intermédiaires, les années normales deviennent rares »

Denis Beauchamp est responsable céréales à l’Ucal, l’union des coopératives agricoles de l’Allier. Il dresse le bilan d’une nouvelle année compliquée et constate qu’une forme de lassitude s’installe peu à peu chez certains agriculteurs. D’où l’importance d’asseoir les projets en cours, à commencer par l’ouverture d’une usine de trituration en 2021.
« Depuis trois ans, nous enchaînons les campagnes compliquées. Dans les zones intermédiaires, comme dans l’Allier, les années « normales » deviennent rares ! Les rendements des cultures d’été enregistrent cette année une baisse de 25 à 30 % dans notre secteur : gel, sécheresse, attaque d’insectes, rien ne nous a été épargné. Les surfaces de colza ont, elles, reculé de près de 80 % en trois ans. Les alternatives comme le tournesol, le blé ou le sorgho, s’avèrent au final peu nombreuses. »

La technique progresse, pas les rendements

Dans la région, beaucoup d’adhérents sont également éleveurs mais là encore, force est de constater que…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

EMC2 valorise son capital social

9 décembre 2022
EMC2 a tenu son assemblée générale le 9 décembre. La coopérative a révélé le bilan de la campagne 2021/2022, en forte croissance. Le chiffre d'affaires consolidé du groupe atteint 685 M€, en hausse de 23 %. Le chiffre d'affaires appro, en hausse de 37 %, est à 126 M€, dont 32,4 M€...