Dephy, baisse des pesticides et gains économiques en grandes cultures et polyculture-élevage

Le réseau Fermes Dephy grandes cultures / polyculture-élevage du plan Ecophyto travaille à réduire l’usage des produits phytosanitaires. Ses animateurs ont présenté le 2 février des résultats techniques et économiques encourageants.
De gauche à droite : Philippe Tresch, expert Dephy à l’Institut de l’élevage, Idele, Xavier Reboud, chercheur à l’Inrae, et Virginie Brun, cheffe de projet Dephy Ecophyto.
Dans le cadre du plan Ecophyto, les fermes Dephy ont pour mission d’éprouver, valoriser et déployer les techniques et systèmes agricoles réduisant l’usage des pesticides. Le 2 février, le réseau grandes cultures / polyculture-élevage, GCPE, animé notamment par les chambres d’agriculture et l’Institut de l’élevage, a tenu son colloque annuel. L’occasion de diffuser des résultats techniques et économiques encourageants.

Des leviers plus importants en polyculture-élevage et hors herbicides

En moyenne, ces fermes ont réduit de 18,6 % leurs usage des produits phytosanitaires entre 2017, soit l'entrée des agriculteurs dans le réseau, et la moyenne…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil