Dernière ligne droite pour la récolte 2022

Alors que la moisson 2021 avait trainé en longueur, celle de 2022 sera l’une des plus précoces. Fin juillet, la récolte d’été devrait être terminée. Au nord de la Loire, les résultats sont bons, voire très bons. Rendements et qualité sont au rendez-vous, même si localement, le taux de protéines est parfois un peu bas. Le point chez Agora, Natup, Unéal, Cal, Armbruster et Axéréal.
Cavac ; marché ; récolte ; 2022
Au 18 juillet, Céré’Obs, le réseau d’observation de FranceAgriMer annonçait que 84 % des récoltes de blé tendre étaient terminées à l’échelle nationale, contre 12 % seulement en 2021. Pour les orges d’hiver, le chiffre de l’année est de 100 % tandis qu’il atteignait 96 % pour les blés durs et 77 % pour les orges de printemps. En comparaison, un an plus tôt, ces valeurs étaient respectivement de 70, 59 et 11 %. Pas de doute, la récolte 2022 restera, pour bon nombre d’OS, l’une des plus précoces. Ce que confirment les différents responsables de collecte…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil