Derrière les réflexions pour avertir les riverains des pulvérisations, un rejet massif de Phytosignal

Alors que les agriculteurs sont désormais invités à prévenir les voisins de leurs parcelles au moment des pulvérisations de pesticides, la question du « comment » se pose clairement. Si rien n'est encore arrêté au niveau national, les débats font remonter le rejet global du dispositif Phytosignal, lancé en Nouvelle-Aquitaine.
Phytosignal
Julien Denormandie, face à la commissions des affaires économiques, le 18 janvier.
Parmi les nouvelles mesures visant à préserver les riverains de l'exposition aux pesticides, le Gouvernement a acté, fin 2021, la nécessité de les prévenir quand des applications sont prévues. Ce point a rapidement suscité l'interrogation. A chaud, le responsable du dossier à la FNSEA, Christian Durlin, réagissait en déplorant le manque de précision autour de cette injonction. Depuis, les différentes parties prenantes ont pu enclencher des réflexions.

À la recherche d'un média simple et efficace

« Les bulletins de santé du végétal sont une source d'information intéressante, donnant une idée des moments-clés pour la protection…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil