Des céréales sans traitement de semences, c’est possible selon la Chambre d’agriculture du Grand-Est

Le projet Fast a pour objectif d’évaluer les performances techniques et économiques de systèmes de culture n’utilisant plus de traitements de semences, notamment sur céréales. Des premiers résultats ont été dévoilés le 24 mars.
Duransia ; bas carbone ; semencesgrandes cultures ; blé
Les résultats sont prometteurs. La Chambre d’agriculture du Grand-Est a dévoilé, le 24 mars en visioconférence, un premier bilan du projet Fast qui analyse les performances technico-économiques des systèmes de culture sans traitements de semences, TS, et à faible usage de produits phytosanitaires.  Lancé en 2019, il sera finalisé en 2024. 32 systèmes sont testés chez des agriculteurs de groupes Dephy, dans le cadre du plan Écophyto. « Il existe peu de référence, car 94 % des semences sont traitées en céréales », explique Véronique Laudinot, animatrice écophyto à…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil