Des surfaces de multiplication en baisse de 2 %

Selon les chiffres de Semae à fin août, les surfaces de multiplication en France enregistreraient une baisse de près de 2 % : un recul observé pour la première fois depuis cinq ans. Tous les groupes d’espèces sont concernés, à l’exception des plantes à fibre.
multiplication ; semae

Même si les chiffres ne sont pas encore définitifs, Semae a, fin août, publié une première estimation des surfaces de multiplication. Celles-ci seraient en recul de 2 %, toutes espèces confondues. Les plus fortes baisses sont attribuées à la betterave (-16 % en un an), aux fourragères (-10 %), aux protéagineux (-8 %) et aux oléagineux (-7 %). Seules espèces à voir leur sole augmenter : les plantes à fibre avec une hausse de 44 %. À elles seules, les surfaces de lin fibre progressent de 47 %.

En 2022, les surfaces dédiées aux semences bio occuperaient 5,8 % des 393 742 ha de multiplication.

semences bio

 

Autres articles du fil