Deux chambres et deux coopératives s’associent pour accompagner le bio

Une association réunissant les compétences techniques de deux coopératives et chambres d'agriculture, pour mieux conseiller une vingtaine d'exploitations bio sur un territoire difficile. Voilà les contours de Bio en Champagne crayeuse, créée en 2020. Ou comment répondre à un challenge agronomique par une synergie locale.
association
L'AG de Bio en Champagne crayeuse, organisée le 9 novembre, était la première organisée en présentiel, un peu plus de deux ans après la création de l'association.
Parfois, une contrainte agronomique tourne à l'idée reçue. « En Champagne crayeuse, les sols très calcaires rendent les conversions en bio difficiles, explique Alain Herbinet, président de la Scara. Avec le temps, certains ont fini par considérer que c'est impossible. » Pour les conseillers de cette coopérative auboise comme pour ceux de la Chambre d'agriculture Aube-Haute Marne, la réalité est plus nuancée. Afin d'accompagner les exploitants souhaitant tenter la conversion dans cette zone, les deux structures se sont unies en juillet 2020 pour créer l'association Bio en Champagne crayeuse.

Novagrain et la Chambre de la Marne rejoignent…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil