La haute performance azotée étudiée dans un projet Casdar

Treize partenaires étaient rassemblés au sein du projet Casdar Agro-éco-Syst’N. Son objectif : identifier des systèmes agroécologiques à haute performance azotée. La restitution des résultats permet de dégager des pistes pour améliorer le conseil en la matière.
épandeur
La gestion de la fertilisation azotée évolue. La restitution du projet Casdar Agro-éco-Syst’N, qui entend identifier des systèmes agroécologiques à haute performance azotée, s’est tenue le 27 novembre. Objectif : dépasser les pratiques actuelles fondées sur la maîtrise de l’azote par culture et par parcelle, ainsi que sur des objectifs de production et de qualité. Même si les agriculteurs utilisent des outils de pilotage de la fertilisation, ce n’est plus suffisant. « Nous avons besoin de passer à une échelle supérieure et d’intégrer, sur plusieurs années, les systèmes de cultures, l’utilisation de couverts végétaux et de matière organique, ou encore…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil