Didier Guillaume annonce la fin du broyage des poussins et de la castration à vif des porcs pour la fin 2021

C'est l'aboutissement de près de quatre mois d'attente. Le ministre de l'Agriculture a dévoilé, le 28 janvier, une série de mesures en faveur du bien-être animal, attendues de longue date. « Le bien-être animal n'est pas la fin, mais l'avenir de l'élevage », a-t-il déclaré en préambule. Un arrêté est attendu dans les prochains jours. « En 2021, plus rien ne sera comme avant », assure le ministre.

Fin du broyage des poussins mâles et de la castration à vif des porcelets

Très attendues par les associations de défense…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil