Les ONG poursuivent leur action sur les ZNT

Une quinzaine de structures, parmi lesquelles Générations futures, Greenpeace, ou l'UFC-Que Choisir, demandent aux citoyens d'interpeller les préfets pour qu'ils interdisent les épandages de pesticides près des habitations, durant le confinement. Un site internet permet de leur envoyer un tweet ou un mail.
Dévoilées à la fin du mois de décembre dernier, les distances de zones de non traitement (ZNT) n'avaient pas satisfait grand monde : trop grandes pour le secteur agricole, trop faibles pour les ONG. Dans un communiqué publié le 16 avril, une quinzaine d’entre elles (1) mais aussi des structures comme UFC-Que Choisir, demandent aux citoyens « d’interpeller dès aujourd’hui les préfets pour  qu'ils interdissent les épandages de pesticides à proximité des habitations ». Le site de l’association Générations futures, Shake ton politique  permet d’envoyer un mail ou un tweet à…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil