Eco-régimes, bio, MAE… les derniers arbitrages du ministère de l’Agriculture sur le PSN

Julien Denormandie à présenté le 21 mai en Conseil supérieur d’orientation le Plan national stratégique, soit la déclinaison nationale de la future Pac. Les services du ministère de l’agriculture ont statué sur le dispositif des éco-régimes, les aides à l’agriculture biologique, les MAE, etc. Explications.
« Le plus dur est de créer la dynamique », a insisté Julien Denormandie lors de la présentation du plan protéines végétales le 1er décembre. Photo : agriculture.gouv.fr.Julien Denormandie a indiqué avoir augmenté de 250 à 340 M€ par an les aides à l’agriculture biologique dans la future Pac. © DR
Le 21 mai, le ministère de l’Agriculture a rendu ses premiers arbitrages sur la mise en œuvre du Plan stratégique national (PSN), soit la déclinaison française de la prochaine Politique agricole commune pour la période 2023-2027. Ce plan est issu des discussions que les services de Julien Denormandie ont eu avec les parties prenantes durant les dernières semaines. En conférence de presse, le ministre a rappelé son objectif : répondre à la vision politique de l’agriculture de la France et assurer la souveraineté agroalimentaire. La France recevra un budget de 43,7…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil