Eco-régimes, la Fnab demande 318 M€ en 2023 pour le bio

Peu satisfaite des arbitrages du ministère de l'Agriculture sur le plan stratégique national, la Fnab demande leur réouverture, pour notamment inclure un troisième niveau d'éco-régime dédié au bio. Dans un communiqué du 27 mai, la Fédération précise les chiffres proposés au ministère pour financer ce niveau supplémentaire, qui représenterait 318 M€ en 2023.
Le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, a rendu ses premiers arbitrages, le 21 mai, sur le plan stratégique national. Pour les éco-régimes, deux niveaux seraient proposés, accessibles via trois canaux : la certification environnementale, les pratiques et les infrastructures agroécologiques. Des modalités qui ne plaisent pas à la Fédération nationale d'agriculture biologique, qui demandait, en amont de ces arbitrages, la création d'un troisième niveau d'éco-régimes, dédié au bio, de 145 euros par an. Dans un communiqué diffusé le 27 mai, la Fnab apporte des éléments chiffrés, pour préciser les contours d'un éco-régime dédié au…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil

Certiphyto, programmation de formations de formateurs par l’Acta et l’Inma

18 juin 2021
Parues au Bulletin officiel du 17 juin 2021, les notes de service DGER/SDPFE/2021-445 et DGER/SDPFE/2021-446 du 9 juin informent les organismes de formation habilités à mettre en œuvre les formations et tests permettant l’accès au certificat individuel produits phytopharmaceutiques, de la...