Economiser de l’azote de synthèse grâce aux couverts de légumineuses : une expérimentation Arep/Arvalis

Un essai de longue durée, de 2016 à 2026, est actuellement conduit par Arvalis-Institut du végétal en Champagne-Ardenne, pour évaluer l’intérêt agro-écologique des couvert semi-permanent de légumineuses. L’idée : cultiver du trèfle blanc en association avec du colza, du blé et de l’orge de printemps pour remplacer l’azote minéral de synthèse par de l’azote organique issu de cette légumineuse.
L’objectif de cet essai appelé CP-Leg est de quantifier l’impact des couverts semi-permanents de legumineuses sur la productivité et la qualité des cultures, la fertilité du sol et la qualité de la ressource en eau. Le tout sur une plate-forme unique, conduite par des agriculteurs avec leurs propres matériels agricoles.
Visite en vidéo de la plate-forme CP-LEG à Poix :