En 2022, Delivagri compte mettre le turbo sur la vente de grains

Lancé en 2016, le négoce 100 % digital Delivagri espère, en 2022, tripler les volumes de grains commercialisés, pour atteindre plus de 180 000 t. Ce marché représente 30 % des tonnages échangés via la plateforme en ligne : les engrais pesant pour plus de la moitié. Après les semences, Delivagri va ajouter les phytos à son offre.
Delivagri
Damien Pierre et Quentin de Chabot, co-fondateurs de Delivagri. © Bonnet
« Avec une croissance prévisionnelle de + 65 % planifiée pour 2022, nous devrions atteindre le million de tonnes commercialisées depuis le lancement de notre offre en ligne, en 2016 », confie Quentin de Chabot, l’un des deux fondateurs de Delivagri. Cette start-up s’affiche comme un négoce agricole d’un genre nouveau, 100 % digital. « Comme pour toute action commerciale, d’un côté les acheteurs, de l’autre des vendeurs, à 99 % des agriculteurs. Nous, nous sommes l’intermédiaire. Les acheteurs sont avant tout des agro-industriels et quelques courtiers. »

Améliorer la qualité de service, élargir l’offre

Si pour l’heure, 50 % des tonnages commercialisés sont…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil

InVivo renforce sa filière orge-malt en Ethiopie

13 mai 2022
Malteries Soufflet a inauguré, le 13 mai, sa 28ème malterie située dans le parc industriel de Bole Lemi à Addis-Abeba en Éthiopie. Mis en service il y a un an, le site de production de malt s’appuie sur une filière d’approvisionnement local en orge brassicole. Ce projet ambitieux...

BASF lance « la ferme virtuelle »

13 mai 2022
BASF annonce, le 10 mai, lancer « La ferme virtuelle », une plateforme digitale, destinée aux agriculteurs, conseillers et techniciens. L’enjeu : apporter des solutions concrètes et mettre en avant des témoignages et des vidéos d’experts, pour répondre à des problématiques...