En 2023, Malteries soufflet veut produire une orge bas carbone

Proposer aux brasseurs une orge bas carbone, tel est l'objectif de Malteries Soufflet, qui a développé un cahier des charges dédié. L'enjeu est d'engager le projet sur le terrain pour la campagne 2023. Explications avec Édouard Renault, responsable agronomie chez Malteries Soufflet.
malteries soufflet ;
Edouard Renault, responsable agronomie chez Malteries Soufflet.
Après s'être engagé, en juin dernier, aux côtés de Kronenbourg pour lancer une filière « orge responsable et tracée », Malteries Soufflet souhaite s'investir plus spécifiquement dans le développement d'une orge bas carbone. « Cette démarche appartient à une réflexion globale, nous avons profité du travail réalisé avec Kronenbourg pour construire cette offre parallèle », indique Edouard Renault, responsable agronomie chez Malteries Soufflet. Le cahier des charges, non-affilié à un brasseur, concerne exclusivement les orges de printemps. « Nous avons fait un état des lieux des pratiques ayant un impact positif reconnu sur la diminution de l’empreinte…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

EMC2 valorise son capital social

9 décembre 2022
EMC2 a tenu son assemblée générale le 9 décembre. La coopérative a révélé le bilan de la campagne 2021/2022, en forte croissance. Le chiffre d'affaires consolidé du groupe atteint 685 M€, en hausse de 23 %. Le chiffre d'affaires appro, en hausse de 37 %, est à 126 M€, dont 32,4 M€...