En régions, les fédérations de négoce construisent « l’après »

Ces deux derniers mois, les négoces se sont massivement appuyés sur leurs fédérations régionales pour gérer la crise. L’heure est désormais à la reprise d’une activité plus « classique ». Les dossiers mis de côté reviennent sur le haut de la pile tandis que certains projets germent de cette situation inédite. Le point avec Lauriane Fortin, Sandrine Barot-Cortot et Vincent Bernard des négoces Nord-Est, Centre-Est et Ouest.
« En rythme normal, j’ai, en moyenne, une fois par mois, un contact avec chacune des 63 entreprises adhérentes. Pendant le confinement, c’était plutôt une fois par jour, confie Vincent Bernard, délégué régional de l’Ouest. Les questions, les inquiétudes, les demandes de précision affluaient de toute part ». Une situation qu’ont également connu ses collègues du Nord-Est et du Centre-Est. «Les premiers jours, les questions étaient surtout liées à la disponibilité en masques, à la mise en place des gestes barrières mais aussi à l’aspect social avec des interrogations sur le chômage partiel ou la garde d’enfants », précise Sandrine Barot-Cortot.

Rassurer, informer

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil