En se penchant sur le semis, la CAC 68 fait gagner 20 q/ha au maïs

En 2020, la CAC 68 a mis en place un protocole d’essais pour augmenter le niveau de performance du maïs. Le premier bilan sur le rendement est positif. L’opération sera renouvelée en 2021. 
Déplafonner le rendement du maïs, tel est l’objectif que se sont fixés Agrosolutions, Bayer, Maïsadour et la CAC 68 en mettant en place, en 2020, leur protocole d’essais. Comme le projet Tournesol 4.0, également porté par Agrosolutions, l’objectif est de maximiser le potentiel des cultures, en l'occurence ici, du maïs. Chaque coopérative dispose de sa propre plateforme d’essais de deux hectares. En Alsace, la CAC 68 a misé sur des micros-parcelles, sur une zone homogène, pour maximiser les données.

Adapter densité et écartements de semis

Afin d’éviter la multiplication de facteurs à étudier, la CAC 68 a uniquement travaillé…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil