En volailles, Maïsadour vise une hausse de 20 % de son chiffre d’affaires d’ici à 2026

Malgré le contexte actuel compliqué pour la filière, le 1er groupe volailler du Sud-Ouest ne relâche pas ses investissements. Maïsadour structure même une nouvelle feuille de route, avec l’objectif d’accroître son chiffre d’affaires de 20 % d’ici à 2026.
© Maïsadour
Du soja cultivé en local et dédié à la nutrition animale, jusqu’à la commercialisation en passant par l’accouvage et l’élevage, Maïsadour s’implique déjà dans toutes les étapes de la chaîne de valeur. Le groupe, premier volailler du Sud-Ouest et troisième à l’échelle nationale, souhaite même poursuivre sur cette voie. Parmi les investissements déjà engagés, celui dans l’usine de trituration de soja Graines d’Alliance, aux côtés de Vivadour. Le site a d’ailleurs accueilli ses premiers camions le 9 septembre.

15 M€ pour moderniser le site de Condom

Autre exemple, une enveloppe de 15 M€ investis…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil