Energie, eau, Pac : au congrès de l’AGPM, le ministre écoute… et répond

Au congrès de l’AGPM, le 24 novembre à Pau, le ministre de l'Agriculture était attendu de pied ferme sur différents sujets : la gestion de l’eau, le bouclier énergétique, la hausse des coûts de production, la Pac, etc. Les congressistes ont eu des réponses, parfois même des annonces. Reste désormais à jalonner et à vérifier que ces engagements seront suivis d’actions concrètes... et rapides.
Le 24 novembre, les congressistes avaient fait le déplacement en nombre à Pau. Près de 700 personnes ont assisté au congrès de l’AGPM, l’Association générale des producteurs de maïs. L'intervention du ministre de l’Agriculture était au programme. Les organisateurs avaient, pour l’occasion, renforcé la sécurité, craignant la présence de manifestants. Mais tout s’est bien passé. Il faut dire que cette année, entre l'accès à l’eau ou le coût de l’énergie, les sujets de crispation restent nombreux pour la filière maïs. D’ailleurs, pour Marc Fesneau, pas de discours à la tribune mais un jeu de questions/réponses aux côtés de Daniel…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil