Energies renouvelables et eau, deux dossiers prioritaires pour la FNSEA

Produire de l’énergie ou de l’alimentation sur les terres agricoles ? Pour la FNSEA, la réponse est claire. Le syndicat s’est félicité, le 11 janvier lors des vœux à la presse, du vote de la loi sur l’accélération des énergies renouvelables. Il a également pointé un autre dossier majeur pour 2023 : celui des retenues d’eau.
FNSEA
Jérôme Despey, secrétaire général, et Christiane Lambert, présidente de la FNSEA
L’année 2023 démarre sur les chapeaux de roue, a indiqué la FNSEA lors de ses vœux à la presse le 11 janvier. Le dossier des énergies renouvelables, source de revenu complémentaire pour les agriculteurs, en fait partie. La FNSEA se félicite du vote le 10 janvier de la loi Accélération des énergies renouvelables, AER, qui va notamment faciliter les procédures.

Opposée au photovoltaïsme au sol

« Elle va cadrer et réguler le développement, jusque-là anarchique, du photovoltaïque au sol, indique Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. La priorité est sur les toits et nous sommes opposés au…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil