Enfin un bel automne… sauf pour les colzas !

Le printemps en plein mois de novembre ! Au vu des températures, plus que clémentes pour la saison, difficile de croire que Noël est dans un mois. Des conditions propices aux semis et aux levées des céréales. Les surfaces seraient en hausse. Pour les colzas, la situation s’annonce plus compliquée. La sécheresse de la fin d’été a stoppé, une nouvelle fois, la hausse des emblavements : sans compter les parcelles mal en point, prêtes à être retournées. Le point en régions.
AG
Fin juin, François Jansseune, responsable marketing chez Advanta, tablait sur des surfaces de colza entre 1,1 et 1,2 Mha, soit une légère progression par rapport aux semis 2019. « Malheureusement, la sécheresse des mois d’août et de septembre a, une nouvelle fois, fait reculer les emblavements de colza. Pourtant, les intentions de semis étaient là ! Mais face au manque d’eau, certains agriculteurs se sont ravisés. D’autres ont quand même implanté du colza mais ont dû, depuis, retourner leurs parcelles : les colzas n’ayant toujours pas atteint le stade critique de 4 feuilles. Une situation qui…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil