« Engrais composés, nous voulons être dans la pédagogie » – Jacques Fourmanoir, président de la section des engrais simples et composés de l’Unifa

Dans un contexte agricole en constante mutation, l’Unifa souhaite mettre en lumière le rôle prépondérant des engrais composés dans la nutrition des plantes. L’organisation professionnelle lance début 2022 une campagne de sensibilisation auprès des utilisateurs et des prescripteurs. Explications avec Jacques Fourmanoir, président de la section des engrais simples et composés.
engrais ; unifa

Pour répondre aux attentes sociétales, le secteur agricole s’affaire à trouver les combinaisons gagnantes, celles qui ménagent la marge et l’environnement. Dans ce cadre, la parfaite connaissance des intrants disponibles est primordiale. Sur le marché des engrais minéraux, la baisse des livraisons de phosphore et de potassium peut faire naître quelques craintes sur l'apparition de carences et, plus globalement, sur l’appauvrissement des sols. C’est pourquoi les entreprises qui produisent des engrais composés, réunies au sein de l’Unifa ont voulu interroger les connaissances des prescripteurs sur l’intérêt des engrais composés, en réalisant une enquête en partenariat avec Référence agro*. L’objectif…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil