Engrais, un appel à manifestation d’intérêt pour réduire la dépendance de la France

Un appel à manifestation d'intérêt a été ouvert le 25 mars par le Gouvernement. Il concerne la réduction de la dépendance aux intrants critiques, provenant majoritairement de Russie, Biélorussie et Ukraine. Les projets seront étudiés au fil de l'eau et pourront être déposés jusqu'au 30 janvier 2024.
manifestation d'intérêt ; potasse ; potassium
Le potassium provient en grande partie de la Biélorussie et de la Russie. © Nicole Cornec / Arvalis
Le Gouvernement a annoncé, le 25 mars, l'ouverture d'un appel à manifestation d'intérêt visant à réduire la dépendance de la France aux intrants dits « critiques », vis-à-vis de la Russie, de l’Ukraine et de la Biélorussie. Ce plan est destiné à l'industrie française : agro-industrie, notamment sur la production d'engrais et d'aliments pour animaux, mais aussi métallurgie, sidérurgie et industries chimiques. Ouvert jusqu'au 30 janvier 2024, ce plan permettra une étude des projets au fil de l'eau. Il financera, via des subventions ou des avances remboursables, des projets qui permettront d'accroître l'approvisionnement local, de substituer les matières critiques, ou…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil