Enquête Agri Connexions – Le net comme réassurance du contact terrain

L'écart entre une perception exacerbée des enjeux des outils numériques et la réalité terrain tend  à se réduire. Le nombre d'exploitations non connectées reste cependant sur un niveau significatif de 17 %, contre 24 %, il y a deux ans. Sur cette base, le cabinet de sondage Iddem a réalisé une nouvelle enquête Agri Connexions, présentée le 19 janvier. Réalisée à partir d'un panel de 1000 chefs d'exploitation de taille moyenne à grande, elle met en évidence un double mouvement : plus d'autonomie et de réassurance, d'une part ; un maintien des relations directes, notamment avec leurs technico-commerciaux, d'autre part.

La dématérialisation de l'information et de son traitement se traduit, par une révolution dans la communication en direction des agriculteurs. « Nous sommes passés d'un marketing du push où l'entreprise était seule émettrice, à une communication BtoH, en direction des individus, où il faut dégager des contenus adaptés. Le consommateur a pris le pouvoir », a ainsi relevé Laurent Mano, de l'agence Performance, lors d'un échange organisé à l'issue de la présentation des résultats d'Agri Connexions. Ces communications argumentées, ciblées, s'adressent en particulier à une génération d'agriculteurs décomplexés et autonomes. Ils sont à la recherche d'avis, de contre expertise et affirment une plus grande indépendance vis-à-vis des firmes et des distributeurs. Des constats modérés par les enseignements de l'enquête.

Moins de recherche d'informations professionnelles
Car, malgré la forte progression des smartphones et tablettes et une meilleure couverture réseau, l'utilisation des services évolue peu. Un peu plus de météo mais moins de recherche d'informations professionnelles et pas davantage d'achats en ligne… A l'inverse, blogs et réseaux sociaux progressent sensiblement. « L'agriculteur reste attentif au contact direct. Il y a un rapport de confiance, une relation forte avec le technico-commercial », confirme Pierre Marin (notre photo), directeur d'Iddem, fort des éléments issus de la partie souscription de l'enquête. L'information numérique progresse sur les thèmes de l'agriculture durable, du matériel agricole, de la veille technologique et réglementaire, de la commercialisation. Mais cette recherche d'informations apparaît comme un besoin de réassurance, le technico-commercial restant la principale source d'informations sur tous ces sujets, à l'exception du matériel agricole.
L'évolution permanente de l'offre sur le net et l'écho qu'elle rencontre ne doit pourtant pas être négligée. Elle oblige à une posture permanente d'écoute, de la part des équipes terrain comme des directions générales.

Principales données de l'enquête Iddem 2016/2017 (entre parenthèses 2014/2015)
– 17 % d'exploitations non utilisatrice d'internet (24 %) dont 8 % non connectées et 9 % de connectées non actives
– Equipements – ordinateurs de bureau, 71 % (74 %) ; portables, 52 % (51 %) ; tablettes, 28 % (19 %) ; smartphone, 51 % (32 %) ; téléphone portable, 55% (61 %).
– Accès box et wifi, 93 % (64 %) ; pas d'accès internet, 4 % (23 %). Taux de couverture bâtiments et parcelles, supérieur à 80 %.
– Services utilisés : météo, 92 % (84 %) ; messagerie, 84 % (83 %) ; banque, 59 % (56 %) ; information professionnelle, 58 % (68 %) ; administration, 55 % (54 %) ; services techiques, 35 % (36 %) ; gestion exploitation, 32 % (32 %) ; achats en ligne, 21 % (22 %).
– Blogs et réseaux, 20 % (12 %) ; applications, smartphone, 15 % (9 %) et tablettes, 7 % (4 %).

Enquête réalisée entre le 3 octobre et le 10 novembre 2016 auprès d'un panel de 1000 agriculteurs. Principales caractéristiques : exploitation moyenne de 106 ha (80 ha moyenne nationale) ; 8 % productions bio (4 %) ; 19 % autres activités (14 %) ; âge moyen 50 ans dont 42 % de 50-60 ans (49 ans, 35 % de 50-60 ans) ; études supérieures, 32 % (19 %).
 

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

EMC2 valorise son capital social

9 décembre 2022
EMC2 a tenu son assemblée générale le 9 décembre. La coopérative a révélé le bilan de la campagne 2021/2022, en forte croissance. Le chiffre d'affaires consolidé du groupe atteint 685 M€, en hausse de 23 %. Le chiffre d'affaires appro, en hausse de 37 %, est à 126 M€, dont 32,4 M€...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *