Estelle Thibaut, Scara, « Nous attendons des retours du ministère pour nos deux fiches CEPP »

La Scara a soumis aux autorités deux fiches actions CEPP depuis 2020. Objectif : faciliter, pour cette coopérative auboise, l'atteinte de ses obligations en matière de certificats d'économies de produits phytosanitaires. Pour le moment, cette proactivité n'est pas récompensée et la Scara attend toujours la validation de ses fiches. Le point avec Estelle Thibaut, directrice générale.
scara ; cepp
Photo Scara.

La Scara a proposé deux fiches actions CEPP. Pourquoi avoir initié ce travail ?

Estelle Thibaut : Lors de l'entrée en vigueur de la séparation de la vente et du conseil des produits phytopharmaceutiques, nous avons opté pour la vente de ces produits. En grandes cultures, nous avons constaté que les fiches CEPP existantes ne permettaient pas d'atteindre nos objectifs en tant qu’obligés et donc ne nous permettaient pas de participer autant que nous l'aurions souhaité à la politique d’utilisation raisonnée des produits phytosanitaires. D'où notre idée de proposer nos propres fiches, adaptées à nos besoins et ceux de nos…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil